Femme victime de maltraitance psychologique

Les bleus sont invisibles, les coups portés au moral, les conséquences parfois dramatiques. La maltraitance psychologique dans le couple peut déclencher un niveau de souffrance insupportable. Souvent, cela commence par des petits reproches, sur le ton de l’humour ou des accusations cinglantes suivies d’excuses larmoyantes. Dans d’autres couples, le rabaissement ou l’indifférence seront les meilleures armes pour déstabiliser et enterrer l’autre dans une situation paralysante, douloureuse et tragique.

Blablamour vous présente 5 signes de maltraitance psychologique à repérer d’urgence

  1. Les menaces et les insultes

Il n’est absolument pas normal de supporter des injures ou des provocations de la part de votre partenaire, c’est un abus psychologique régulièrement pointé dans les couples. Si les mots peuvent parfois dépasser la pensée, ça doit être exceptionnel et faire l’objet d’excuses sincères.

  1. La moquerie concernant les désirs et les projets

Dans un couple, les objectifs de chacun doivent être respectés et soutenus par l’autre. Si votre conjoint vous ridiculise en vous disant que tout ce que vous entreprenez est stupide, il y a fort à parier qu’il n’a pas envie de vous voir réussir et devenir indépendante.

  1. Un rabaissement continu

Vous n’êtes jamais assez jolie, intelligente, sexy, performante, compréhensive ? Et puis quoi encore ? Personne n’est parfait, et si on vous demande en permanence de l’être, il y a un gros malaise dans votre couple.

  1. L’humiliation en privé ou en public

La méchanceté gratuite est un outil maléfique bien connu de l’harceleur psychologique. Il en use et abuse, parfois même jusque dans les sphères extérieures à votre couple. Dites-vous que vous pourrez vous servir un jour de ces reproches devant témoins.

  1. Un espionnage systématique

Aimer une personne, c’est lui faire confiance, pas la fliquer pour épier ses faits et gestes. Si votre conjoint a tendance à jouer les détectives privés, tentez de le rassurer. Si cette facette s’ajoute aux points précédents, elle n’est qu’une preuve supplémentaire qu’il veut faire de vous son objet.

Que faire en cas de maltraitance psychologique ?

La première chose à faire, et elle n’est pas des moindres, est de chasser la honte qui vous habite. Non, vous ne méritez pas de subir toutes ces brimades et oui vous ne pouviez pas deviner que ces petites agressions se transformeraient en raz de marée conjugal.

Vous avez tout simplement essayé de croire que tout cela ne pouvait pas vous arriver à vous, de donner du sens à votre vie de couple, même quand elle a commencé à battre de l’aile. Vous n’avez pas osé en parler à votre entourage, car votre pervers narcissique utilise toujours une part de réalité dans ses moqueries ou ses insultes, et laver votre linge sale en public, non merci !

Vous avez succombé aux entourloupes de votre harceleur, un vrai pro des renversements psychologiques, qui vous balade de doutes en remords avec une habilité déconcertante.

Vous avez souvent pensé que vous n’auriez pas dû dire ceci ou faire cela ?

Mais, quels sont les actes et les paroles qui pourraient légitimer que quelqu’un qui est sensé vous aimer vous traite d’une façon aussi toxique ? Aucun ! Et vous devez vous en persuader, vous ne méritez pas le dixième de cette souffrance, et surtout, vous n’avez pas à vous excuser quand vous êtes visé par un flot de violences psychologiques.

Vous n’êtes pas telle que l’autre vous décrit, vous devez garder confiance en vous et ne pas laisser votre personnalité se faire happer par ces manipulations toxiques. Quitter quelqu’un qu’on aime est très difficile, mais c’est parfois la seule solution pour se sauver soi-même.

Comment prouver la violence psychologique dans le couple ?

Pour que l’on vous entende, vous allez devoir fournir des preuves des accusations du rabaissement psychologique dont vous témoignez. Et ce n’est pas simple !

Si vous êtes victime de manipulation amoureuse, vous avez tout intérêt à réunir les moindres détails qui pourront plaider en votre faveur. Blablamour vous encourage d’ailleurs à noter chaque acte, de façon à prendre petit à petit conscience que ce que vous vivez est tout bêtement inadmissible.

Pour la justice, il existe des preuves pouvant être prises en compte lors d’une procédure pénale. Dans le cas du harcèlement psychologique dans le couple, même les preuves déloyales peuvent être présentées, car il s’agit d’un délit pouvant impacter la santé physique et mentale de la victime.

Parmi les pièces les plus faciles à réunir pour constituer un dossier le plus lourd possible, vous pouvez compiler :

  • captures d’écrans prouvant des échanges sur les réseaux sociaux
  • photos illustrant des moments de frictions
  • témoignages de vos proches qui ont assisté à des scènes ou auxquels vous vous êtes confié
  • enregistrements audio ou vidéo des échanges blessants ou des paroles délibérément avilissantes
  • messages par SMS, lettre, mot, vocal sur le répondeur
  • copies des plaintes antérieures ou mains courantes
  • certificats médicaux délivrés par les différents professionnels de santé qui vous suivent
  • copies des décisions de justice le cas échéant

Si les pompiers ont été appelés, vous pouvez demander un rapport de l’intervention et si votre état a nécessité une visite aux urgences, vous avez droit à un CRU (Compte Rendu des Urgences). Dans le cas d’une consultation dans n’importe quel service hospitalier, vous êtes en mesure de demander un CID (Certificat Initial Descriptif).

Bien entendu, ce sont les pièces correspondant aux situations d’urgence, mais vous pouvez aussi consulter un psychothérapeute ou n’importe quel professionnel de santé et lui demander de consigner vos symptômes dans un rapport confidentiel.

Les conseils de Blablamour pour sortir du harcèlement moral dans le couple

Votre harceleur ne s’en rend pas forcément compte, mais ce qu’il veut, c’est vous isoler du reste du monde. Il va vous faire douter sur tout, ce que vous avez dit, ce que vous n’avez pas fait, tout est prétexte pour vous faire perdre la boule, et au passage ruiner votre santé mentale.

Pour vous protéger, écrivez, tout ce qui vous passe par la tête, libérez-vous de vos pensées nauséabondes. Essayez d’agir dès que vous le pouvez pour poser une petite pierre à l’édifice de votre envol. Ne restez pas seule dans votre coin, acceptez que vous ayez besoin d’aide, certaines approches thérapeutiques comportementalistes sont de vrais exutoires et permettent une prise de conscience salvatrice.

Prenez soin de votre confiance en vous, et notez dans un carnet chaque jour une ou plusieurs choses positives que vous avez réalisées. Vous méritez de vous sortir de cette prison, alors faites le premier pas en composant le 3919 créé par Solidarité femmes !

Vous serez mise en relation avec Violences conjugales info, et vous pourrez noter dans votre petit carnet secret que vous avez décidé, aujourd’hui, de ne plus vous laisser faire.

Blablamour vous souhaite du fond du cœur de ne plus jamais subir de maltraitances psychologiques dans votre cercle familial. Si vous décidez de tourner définitivement la page, vous montrerez à tous que vous avez été plus fort que votre agresseur.